Bienvenue sur Radio Camping Car

Où se dépayser en France ?


22 mai 2020

Où se dépayser en France ?

Rustrel, le Colorado provençal © bobdu11 - stock.adobe.com

Vous restez en France pour les vacances d'été. Pas de problème, on peut se dépayser sans franchir de frontière et l'Hexagone n'a pas fini de nous surprendre !

On a déniché 20 destinations françaises qui ressemblent à d’autres pays, 20 lieux où on peut se croire à l’étranger tout en restant en France.

Le Canada, le Japon, la Polynésie ou le Sahara, c’est ici même ! Vous êtes sceptiques ? Voici où et comment se dépayser en France…

Plage du Lodo, désert des Agriates, en Corse... on dirait les Caraïbes !

Plage du Lodo, désert des Agriates, en Corse... on dirait les Caraïbes !
Plage du Lodo © B.Bouvier - Adobe Stock

Située en plein désert des Agriates, la plage du Lodo se trouve dans l’un des coins les plus préservés de Haute-Corse, non loin de la plage de Saleccia. Elle n’est accessible que par la mer, ou, pour les courageux, par le chemin des douaniers, après 4 h de marche au départ de Saint-Florent.

Eau translucide, sable blanc, soleil de plomb… Les rivages font penser aux paysages idylliques des Caraïbes, les palmiers et le lait de coco en moins. Cette région isolée, pratiquement vierge, entre la Balagne et le cap Corse a vraiment des airs de bout du monde. 

Consulter notre guide de voyage Corse et les photos du désert des Agriates.

Calanques de Marseille et Cassis... on dirait la Grèce !

Calanques de Marseille et Cassis... on dirait la Grèce !
Calanque de Port-Pin © Samuel B. - Fotolia

Roches blanches, bleu méditerranéen, garrigues et rares habitations, dont certaines aux volets bleus, nichées au bord de criques… La Grèce débute aux portes de Marseille !

Les calanques sont l'un des plus beaux sites de France. Sortes de fjords méditerranéens, ce sont des failles profondes et escarpées dans la roche calcaire dans lesquelles s'engouffre l'eau de mer. 

Magnifique lieu de promenade et de vacances, les calanques ne se découvrent, pour la plupart, qu’à pied ou en bateau, depuis Marseille (départ quai des Belges) ou Cassis. Le GR 98-51 les traverse sur la ligne de crête, mais bien d’autres sentiers permettent de les rejoindre.

Consulter nos guides de voyage Marseille et Provence.
Voir les photos des calanques.
Site sur les calanques : www.calanques13.com.

Riquewihr dans le Haut-Rhin... on dirait l'Allemagne !

Riquewihr dans le Haut-Rhin... on dirait l'Allemagne !
© aterrom - Adobe Stock

Maisons à colombages, remparts, châteaux, vignobles… On ne trouve pas seulement ces décors romantiques de l’autre côté du Rhin. L’Alsace ensorcelle de ses charmes le voyageur qui descend du TGV.

Les villages de la «Route des vins d'Alsace » sont, sans doute, les plus dépaysants de la région. La route serpente à travers un territoire riche d’une longue histoire et d’un art de vivre singulier. Les winstubs, ces pimpantes auberges où l’on déguste les excellents vins locaux, en sont le meilleur exemple… 

Consulter notre guide de voyage Alsace.
Voir les photos de la Route des vins d’Alsace.
Lire notre article sur la Route des vins d’Alsace.

Plateau des Mille Étangs en Haute-Saône... on dirait le Canada !

Plateau des Mille Étangs en Haute-Saône... on dirait le Canada !
© Olympixel - Adobe Stock

On ne le sait que trop peu, mais la Franche-Comté invite à l’évasion ! Grands espaces, lacs, forêts de résineux, faible densité et températures polaires en hiver : pas la peine d’aller au Canada pour jouer les trappeurs.

Département où la nature est reine, la Haute-Saône ravira les amateurs d’air pur ou de tranquillité. Pourtant, les « 1 000 étangs » n’ont rien de naturel : ils ont été aménagés par l’homme, transformant tourbières et marais pour pouvoir y élever carpes ou tanches. Ils sont devenus des étangs de pêche ou des espaces de loisirs.

Toujours en Franche-Comté, la région du Haut-Doubs offre son lot de grands espaces aux vacanciers avides de dépaysement. 

Consulter notre guide de voyage Franche-Comté.
Voir les photos du plateau des Mille Étangs.

Chaîne des Puys en Auvergne... on dirait l'Écosse !

Chaîne des Puys en Auvergne... on dirait l'Écosse  !
© Nicolas BOBOUL - Shutterstock

Le vaste parc naturel régional des volcans d’Auvergne englobe du nord au sud la chaîne des Puys ou monts Dômes, les monts Dore, le Cézallier et les monts du Cantal. La chaîne des Puys compte 80 volcans alignés, dont le Puy de Dôme. Celui-ci se situe sur le territoire des communes d’Orcines et de Ceyssat, à une quinzaine de kilomètres de Clermont-Ferrand.

Dans la chaîne des Puys, les premières éruptions remontent à 60 millions d’années et les dernières ont eu lieu il y a à peine 5 000 ans. Cônes, dômes, maars sont alignés sur une quarantaine de kilomètres.

Ce paysage grandiose et magique fait penser avec ses formes érodées et sa végétation à certains coins des Highlands. Un « ailleurs » fascinant au cœur de la France !

Consulter notre guide de voyage Auvergne.
Voir les photos de la chaîne des Puys.

Lire notre article Le Grand Clermont et les volcans d'Auvergne.
Parc des volcans d’Auvergne : www.parcdesvolcans.fr.

Île aux Cygnes à Paris... on dirait New York !

Île aux Cygnes à Paris... on dirait New York !
© Mickletos - Adobe Stock

C’est l’une des photos préférées des touristes en péniche sur la Seine : le cliché de la statue de la Liberté sur fond de Tour Eiffel !

Paris a, en effet, sa statue de la Liberté, qui s’élève sur l’île aux Cygnes, au milieu de la Seine, face aux gratte-ciel du Front de Seine (15e arrdt). Pour un peu, on se croirait à Manhattan, même si, il faut l’avouer, les tours parisiennes sont bien moches !

La copie de Miss Liberty, qui mesure 11 m de haut, fut offerte en 1889 par la communauté américaine, pour commémorer le centenaire de la Révolution française. Elle fut tournée face à l'ouest, en direction de New York, en 1937 lors de l'Exposition universelle.

Pour une autre ambiance américaine, direction La Défense ou la Fondation Louis-Vuitton d'où l'on aperçoit les tours de la Défense par-delà le bois de Boulogne : effet Central Park garanti !

Consulter notre guide de voyage Paris.
Voir les photos de l’île aux Cygnes.

Archipel des Glénan et île de Groix en Bretagne... on dirait la Polynésie !

Archipel des Glénan et île de Groix en Bretagne... on dirait la Polynésie !
Ile de Groix © seb hovaguimian - Adobe Stock

Incroyable, mais vrai… La Bretagne n’a pas fini de surprendre le voyageur : sur l’archipel des Glénan, on se croirait presque à l’autre bout du monde.

À environ 18 km de la côte, voici un archipel d’une dizaine d’îles et d’îlots plus polynésiens que bretons ! Fonds de sable blanc, eau d’une transparence émeraude… Tout y est ! 

Nécropole à l’âge du bronze, repaire de pirates jusqu’au XVIIe siècle, disputé sous la Révolution par les Français et les Anglais, l’archipel des Glénan est aujourd’hui surtout connu pour sa mythique école de voile.

Autre lieu polynésien en Bretagne, l’île de Groix : il y a même une plage qui s’appelle Tahiti Beach.

Consulter notre guide de voyage Bretagne.
Voir les photos des Glénan.

Roussillon et Rustrel dans le Vaucluse... on dirait le Colorado !

Roussillon et Rustrel dans le Vaucluse... on dirait le Colorado !
Rustrel © Pictures news - Adobe Stock

Rouge, ocre, jaune et autres couleurs vives se déclinent dans ce paysage surnommé le « Colorado provençal ». Une vraie palette de peintre !

Le village de Roussillon et le site se confondent, car les maisons sont aux couleurs de l’ocre extraite des carrières voisines depuis la fin du XVIIIe siècle. Promenez-vous dans le village et ne ratez pas le panorama près de l’église, ni les rues donnant sur le val des Fées (falaises rouges à l’ouest).

L’illusion est saisissante dans le village voisin de Rustrel, réputé pour ses carrières d’ocre. Il ne manque plus que Clint Eastwood ! 

Consulter notre guide de voyage Provence.
Voir les photos de Roussillon et Rustrel.

Musée Albert-Kahn à Boulogne-Billancourt... on dirait le Japon !

Musée Albert-Kahn à Boulogne-Billancourt... on dirait le Japon !
© Kiev.Victor - Shutterstock

Aux portes de Paris, évasion assurée dans les jardins du musée Albert-Khan : cèdres de l’Atlas, jardin anglais, forêt vosgienne, palmarium et un splendide jardin japonais agrémenté d’un pont laqué rouge et d’une maison de thé.

D’autres jardins en France invitent au voyage, comme le parc floral de Haute-Bretagne à Le Chatelier (Ille-et-Vilaine) ou le parc oriental de Maulévrier (Maine-et-Loire).

Consulter notre guide de voyage Île-de-France.
Voir les photos du musée Albert-Kahn.

Nice... on dirait l’Italie (et même la Russie !)

Nice... on dirait l’Italie (et même la Russie !)
Vieux-Nice © Rostislav Glinsky - Shutterstock

Est-ce parce que le comté de Nice n’a été rattaché à la France qu’en 1860 ? Nice, la capitale de la Côte d’Azur, a su garder sa personnalité et son caractère, aux tonalités délicieusement italiennes.

Il suffit de se balader dans les ruelles du Vieux-Nice, de prendre un gelato (pardon, une glace) sur la place Rossetti, de déguster les spécialités locales que sont le pistou, la pissaladière ou les gnocchi pour se sentir déjà en Italie. L’impression d’être de l’autre côté des Alpes est encore plus forte à Menton : mais là, il ne vous reste plus que quelques kilomètres à faire pour rejoindre l’original !

Et, pour faire d’une pierre deux coups, à Nice, on se peut même se croire en Russie : rendez-vous à la cathédrale orthodoxe russe Saint-Nicolas, la plus grande du genre hors de Russie !

Consulter notre guide de voyage Nice.
Voir les photos de Nice.

Dune du Pilat... on dirait le Sahara !

Dune du Pilat... on dirait le Sahara !
© dudlajzov - Adobe Stock

La dune du Pilat est la plus grande dune d’Europe, fréquentée par de nombreux visiteurs. Elle s'élève à 107 m, mais sa hauteur varie selon les années.

Située à l'entrée du Bassin d'Arcachon, la dune du Pilat fait face à la Pointe du Cap-Ferret. Depuis 1978, le titre de « Grand Site » lui a été conféré par le ministère de l'Environnement, et la dune du Pilat a été classée au titre des monuments naturels et des sites en 1994.
Le gigantisme des lieux est saisissant, on se prend à rêver des sables du désert. Avec toutefois, au pied de la dune, l’océan Atlantique. Mais on s’y croirait vraiment…

PUBLICITÉ

Consulter notre guide de voyage Aquitaine.
Voir les photos de la dune du Pilat.

Passage Brady à Paris... on dirait l’Inde !

Passage Brady à Paris... on dirait l’Inde !
© Littlebee.craft - Shutterstock

Envie d’un bon curry, d’acheter des épices, des produits exotiques, ou tout simplement de vous dépayser ? Cap sur cette Little India en plein cœur du 10e arrondissement de Paris.

Surmonté d’une large verrière, le passage Brady, entre la rue du Faubourg-Saint-Martin et le boulevard de Strasbourg, sent bon les épices. Un vrai concentré de culture indienne à Paris : on y trouve de nombreux restaurants, des boutiques et coiffeurs indo-pakistanais, mais aussi mauriciens et réunionnais. Bye, bye la grisaille, hello India !

Office de tourisme de Paris : www.nouveau-paris-ile-de-france.fr
Consulter notre guide de voyage Paris.

Cap Blanc-Nez dans le Pas-de-Calais... on dirait l’Irlande !

Cap Blanc-Nez dans le Pas-de-Calais... on dirait l’Irlande !
© aquaphoto - Adobe Stock

Des falaises battues par les vents, du bétail dans les champs, de l’herbe verte ondulant sous les rafales, une météo très changeante et le brouillard qui monte parfois de la mer… Bienvenue en Irlande ? Non, tout simplement au cap Blanc-Nez, à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Calais.

Une fois sur le sable, dos aux falaises de calcaire du fameux cap Blanc-Nez, seule la ligne d’horizon s’offre à la vue. De nombreux sentiers de randonnée permettent de longer ces formations rocheuses qui culminent à plus de 150 m au-dessus de la Manche.

Aux alentours, des prairies et des champs de colza. En contrebas, sur la plage, les vestiges des blockhaus, autrefois perchés au sommet de la falaise, témoignent du travail de l’érosion.

Consulter notre guide de voyage Nord-Pas-de-Calais.
Voir les photos du cap Blanc-Nez.

Gérardmer et les Vosges... on dirait la Suède !

Gérardmer et les Vosges... on dirait la Suède !
Les Vosges © Cattet Dominique - Adobe Stock

Lac et résineux, denses forêts et montagnes, neige en hiver et randos sportives en été : le massif des Vosges est l’un des coins de France qui fait le plus penser à la Suède.

Gérardmer (prononcez « Gérarmé ») est surnommé « la perle des Vosges ». Cette station de ski, bien agréable également en été, est l’épicentre de la vallée des Lacs, la reine de la Vologne et la capitale de la jonquille ! La ville possède aussi de gros chalets bien typiques étagés sur ses coteaux.

N’hésitez pas à explorer les alentours avec des perles comme les lacs de Longemer et de Retournemer, ou les cascades de Tendon.

Consulter notre guide de voyage Lorraine.
Voir les photos des Vosges.

Marais poitevin... on dirait le bayou de Louisiane !

Marais poitevin... on dirait le bayou de Louisiane !
© JONATHAN - Adobe Stock

On l’appelle la Venise verte, mais ce site unique en France, à cheval sur les Deux-Sèvres, la Charente-Maritime et la Vendée, fait penser, en bien des endroits, au bayou de Louisiane. C’est une sorte de jungle bocagère de 100 000 hectares, qui décline son camaïeu de verts, au travers de tunnels étroits perdus dans la chevelure des arbres. 

On peut ramer des heures dans le Marais poitevin, méandre aquatique. Mais n’espérez pas y voir des alligators !

Le Marais poitevin est délimité en trois zones : le Marais maritime, près de la baie de l’Aiguillon, le Marais desséché et le Marais mouillé, partie la plus connue (la « Venise verte », près de Niort). Chaque zone regorge d’une faune et d’une flore extraordinairement riches ; des loutres, des anguilles, des hérons et des milliers d’oiseaux migrateurs se cachent dans les roseaux. Le must : découvrir le marais en barque, seul ou accompagné d’un guide. Cœur du marais et de la Venise verte, Coulon est le point de départ de pas mal d’excursions en bateau (en « plate ») dans le Marais.

Consulter notre guide de voyage Poitou-Charentes.
Voir les photos du Marais poitevin. et lire notre reportage Le Marais poitevin, au fil de l'eau

La Camargue... on dirait la pampa ou l'Altiplano ! (entre autres...)

La Camargue... on dirait la pampa ou l'Altiplano ! (entre autres...)
© PHB.cz - Adobe Stock

Pour voir des flamants barboter dans des lagunes colorées, des taureaux gambader dans de grands espaces, des rizières et des gauchos ou des cow-boys - pardon des gardians ! -, pas la peine de prendre un avion pour l'Amérique du Sud ou l'Asie. La Camargue est l'un des coins de France les plus dépaysants : l'Argentine, l'Uruguay, la Bolivie, le Chili, voire le Vietnam, c'est ici... en Provence ! 

Et n'oublions pas la musique et le folklore gitan, qui évoquent l'Andalousie, le mistral qui nous emporte au loin, le étendues de sable à l'infini de Beauduc qui font écho aux plages désertes du Nordeste brésilien... La Camargue, c'est l'invitation au voyage permanente !

Voir les photos de Camargue et lire notre article sur Aigues-Mortes et la Camargue gardoise

Le cap Fréhel dans les Côtes-d'Armor... on dirait l'Angleterre !

Le cap Fréhel dans les Côtes-d'Armor... on dirait l'Angleterre !
© jahbalaha - Adobe Stock

Si la langue de Shakespeare en VO, ce n'est pas trop votre truc, ni (encore moins) la conduite à gauche, vous pouvez vous épargner de prendre le ferry et rester de ce côté-ci de la Manche pour admirer des paysages que ne renierait pas la perfide Albion !

Alors, cap sur la Bretagne et notamment au cap Fréhel qui a un je-ne-sais-quoi de Cornouailles... Et pour cause, c'est juste de l'autre côté de la mer. En plus, les caps Fréhel et d'Erquy viennent d'être officiellement labellisés Grand Site de France. C'est donc plus que jamais le moment d'aller les arpenter !

Voir les photos du Cap Fréhel

La Grande Mosquée de Paris... on dirait le Maroc !

La Grande Mosquée de Paris... on dirait le Maroc !
© Brad Pict - Fotolia

Il fait gris à Paris ? Pour se transporter illico au Maghreb, direction le 5e arrondissement, à côté du Jardin des Plantes : la grande mosquée de Paris, construite dans le style hispano-mauresque avec un minaret de 33 mètres, dépayse à coup sûr.

Inspirée partiellement de la mosquée el-Qaraouiyyîn de Fès, l'une des plus importantes mosquées du Maroc et des plus anciennes au monde, cet édifice religieux inauguré en 1926 est la plus ancienne mosquée de France métropolitaine. Pour continuer le voyage, rien ne vaut un thé à la menthe au café Maure de la mosquée !

Voir les photos de la Mosquée de Paris

Les Orgues d'Ille-sur-Têt dans les Pyrénées-Orientales... on dirait la Cappadoce !

Les Orgues d'Ille-sur-Têt dans les Pyrénées-Orientales... on dirait la Cappadoce !
© MarcelRen - stock.adobe.com

Des « cheminées de fée », il n'y en a pas qu'en Turquie mais aussi tout près de Perpignan, où s’élèvent des falaises faites de sable et d’argile qui, soumises au ruissellement d’eaux de pluie, ont adopté l’aspect d’orgues fossilisés.

Un décor incroyable avec des colonnes de roche érodées dont les formes sont aussi diverses que surprenantes. Ce site étonnant compte incontestablement parmi les merveilles naturelles de France.

Voir les photos d'Ille-sur-Têt

Le Palais idéal du Facteur Cheval dans la Drôme... on dirait Angkor !

Le Palais idéal du Facteur Cheval dans la Drôme... on dirait Angkor !

Ce Palais idéal orientalisant se trouve pourtant à Hauterives dans la Drôme ! On le doit au patient labeur du facteur Ferdinand Cheval, qui le bâtit de 1879 à 1912.

Aujourd'hui considéré comme un chef-d'œuvre de l'architecture naïve, cet édifice éclectique et singulier, qui s'inspire de plusieurs styles et cultures, est classé au titre des monuments historiques depuis 1969.

Son créateur est d'ailleurs le héros du film L'incroyable histoire du facteur Cheval sorti en 2019 avec Jacques Gamblin dans le rôle-titre. Quant au Palais idéal, sa visite est ouverte à tout le monde !

Voir les photos du Palais du facteur Cheval

Lire notre dossier La France en folies

(source www.routard.com)